Pour continuer cette semaine de rentrée dans les salles, nous mettons en avant six films dont la carrière a été écourtée par l'instauration du confinement et que nous avions chroniqués lors de leur sortie :

Un fils , du réalisateur Mehdi Barsaoui, nous entraine dans un drame familial haletant qui questionne la place de la femme tunisienne au sein d'une société patriarcale. Un nouvel exemple de la vitalité du cinéma tunisien. (Critique ici )

La bande annonce :

 

La communion , du réalisateur polonais Jan Komasa, dresse un portrait de la campagne polonaise scindée en deux, dans laquelle la religion tient encore une place majeure, opposant la nouvelle génération à l’ancienne, conservatrice, et encore très marquée par le passé dramatique du pays. Un film porté de bout en bout par l’étonnante interprétation du comédien Bartosz Bielenia, à voir sans tarder. (Critique ici )

La bande-annonce :

 

3 étés , une comédie dramatique de Sandra Kogut qui prend place dans les années précédant l'élection de Jair Bolsonaro. Un film politique qui permet de mieux comprendre les raisons qui ont amené l'extrême droite aux plus hautes fonctions de la démocratie brésilienne, et qui offre aussi, en contrepoint des douleurs, l'espoir et la beauté des petits riens du quotidien. (Critique ici )

La bande-annonce :

 

Mickey and the bear , Le premier long métrage de la réalisatrice américaine Annabelle Attanasio, un film riche en émotion dont on ne ressort pas tout à fait indemne, et qui décrit les souffrances d'une famille dont le père est revenu d'Irak avec un syndrome de stress post-traumatique. (Critique ici )

La bande-annonce :

 

Where is Jimi Hendrix ? Un film de Marios Piperides sur les tribulations d'un chypriote en proie à la bureaucratie après la perte de son chien au-delà de la ligne de démarcation entre le Nord turc et le Sud de l'île. Une comédie inattendue, aussi tendre qu'intelligente, à voir absolument. (Critique ici )

La bande-annonce :

 

Femmes d'Argentine, un film de Juan Solanas qui, à l'heure où l'Argentine n'a toujours pas adopté de loi légalisant l'IVG, nous présente les témoignages de nombreuses femmes ayant eu à avorter, détaillant leur parcours, difficultés et souffrances. Un documentaire militant, bouleversant et essentiel. (Critique ici )

La bande-annonce :

Nous souhaitons à tous un joyeux retour vers les salles !