Notre film de la semaine Ne croyez surtout pas que je hurle est un documentaire original, constitué par la lecture d'un très beau texte (disponible à l'achat par ailleurs) et d'images de plans de films mis à la suite dans un montage hallucinant dont l'oeil perçoit parfois presque de façon subliminale la cohérence. Un film où il faut lâcher prise, se laisser porter par les images et/ou le son, stimuli qui agissent sur l'esprit comme un torrent contre lequel on ne peut résister.