Contact us

Photo de Krzysztof Kieślowski 858

Krzysztof Kieślowski

Réalisateur, Scénariste, Scénario et Auteur
Naissance : (Varsovie)
Décès : (Varsovie)

A propos de Krzysztof Kieślowski

Krzysztof Kieslowski nait en Pologne et passe une enfance difficile : meurtri par la maladie de son père (qui décède lorsque Kieslowski est âgé de 16 ans), il s’isole et se plonge dans la lecture. Passionné de littérature et de mise en scène de théâtre, son talent se fait remarquer à l'Ecole supérieure de cinéma et de télévision de Lodz, de laquelle il sort diplômé en 1969. Il se dirige dans un premier temps vers le court métrage documentaire, qu’il perçoit rapidement comme un bon moyen de pointer les dysfonctionnements inhérents à la société polonaise (et dieu sait qu’ils sont nombreux dans ce pays et à cette époque). Jusqu’au milieu des années 1970, Kieslowski réalise une quinzaine de courts métrages documentaires. Avec le cycle Le Décalogue (1987-1989), comprenant 10 téléfilms, Kieslowski se fait connaitre en France et à l’étranger : Tu ne tueras point et Brève Histoire d'amour sont les plus connus et leurs versions cinématographiques sont projetées au festival de Cannes, accroissant ainsi sa notoriété en Europe. Suite à ce succès et à la chute du communisme, le metteur en scène se déplace en France où il bénéficie d’une plus grande liberté artistique. Il réalise tout d’abord La Double vie de Véronique en 1991, faisant à nouveau la part belle à la thématique du destin et qui vaut le prix d’interprétation féminine à Irène Jacob, son interprète principale. Avec la trilogie Trois couleurs (1993-1994), il connait à nouveau le succès critique et public. Portés par un casting exceptionnel (Julie Delpy, Juliette Binoche, Irène Jacob, Jean-Louis Trintignant, etc.), les trois films rattachés à cette trilogie lui apportent la reconnaissance internationale. A la suite de ces succès, sa santé fragile le pousse à se retirer des plateaux. Il meurt en 1996 à l’âge de 55 ans. En 2002, Tom Tykwer met en scène Heaven avec Giovanni Ribisi et Cate Blanchett, le premier volet d’une trilogie que Kieslowski avait commencé à écrire peu de temps avant sa mor
Source : TMDB
Vous aimez nos articles ?

Nous avons besoin de vous pour faire vivre ce site. Soutenez nous en faisons un don.

En savoir plus