Affiche du film Frantz
Affiche du film Frantz

Frantz

2016 113 minutes Noir et blanc 07 septembre 2016
Tous publics

Un film de François Ozon

En Allemagne, après l'armistice de 1918. Tous les jours, Anna va fleurir la tombe de Frantz, son fiancé mort dans les tranchées de la Somme. C'est alors qu'elle surprend Adrien, un jeune Français venu se recueillir. Il finit par se présenter et dit à la jeune femme qu'il était ami avec Frantz. D'abord réticents à le recevoir chez eux, les parents de Frantz l'invitent à dîner et finissent par apprécier la présence du jeune homme, qui apaise leur peine en racontant ses souvenirs avec leur fils. Pendant ce temps, Kreutz, un nationaliste qui voudrait épouser Anna, voit d'un mauvail oeil l'arrivée de cet ancien ennemi. D'autant que l'amitié entre Anna et Adrien devient de plus en plus profonde...

En Allemagne, après l'armistice de 1918. Tous les jours, Anna va fleurir la tombe de Frantz, son fiancé mort dans les tranchées de la Somme. C'est alors qu'elle surprend Adrien, un jeune Français venu se recueillir. Il finit par se présenter et dit à la jeune femme qu'il était ami avec Frantz. D'abord réticents à le recevoir chez eux, les parents de Frantz l'invitent à dîner et finissent par apprécier la présence du jeune homme, qui apaise leur peine en racontant ses souvenirs avec leur fils. Pendant ce temps, Kreutz, un nationaliste qui voudrait épouser Anna, voit d'un mauvail oeil l'arrivée de cet ancien ennemi. D'autant que l'amitié entre Anna et Adrien devient de plus en plus profonde...

Autour du film

Frantz est mort dans les tranchées. Sa fiancée et ses parents peinent à surmonter leur deuil. Lorsqu’un Français vient se recueillir sur la tombe du jeune Allemand, il suscite la haine des villageois dont le nationalisme s’est exacerbé au sel de la défaite, mais le réconfort des endeuillés qui trouvent en lui un fils de substitution.

François Ozon fait une nouvelle fois preuve d’une maîtrise technique impressionnante. Aucun de ses plans n’est superflu. Tous sont beaux sans tomber dans l’épate formaliste. Le seul effet de style qu’il s’autorise est aussi discret que justifié. Il consiste en un passage du noir et blanc à la couleur dans les rares occasions où le goût de la vie reprend le dessus sur les regrets morbides. Sur le fond enfin, Frantz brille à la fois par son pacifisme, loin d’être inactuel, et par son romantisme fou, incarné par deux acteurs (Pierre Niney & Paula Beer) dont les figures portent si bien la mélancolie.

F.L.

Réalisateur
Genre
Distribution
Nationalité

Casting

Générique

Photos

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter