Affiche du film 2010 : L'Année du premier contact
Affiche du film 2010 : L'Année du premier contact

2010 : L'Année du premier contact

1984 116 minutes Couleur 03 avril 1985
Tous publics

Un film de Peter Hyams

Depuis l'an 2001, le vaisseau américain Discovery tourne autour d'un satellite de Jupiter. L'ordinateur de bord CARL 9000 s'est déréglé et refuse d'obéir au commandant Bowman. Qu'est-il devenu ? Le docteur Floyd veut absolument en savoir plus. Depuis neuf ans, il n'a qu'une idée en tête : partir à sa recherche. Un vaisseau spatial est d'ailleurs en cours de construction dans le plus grand secret. Mais un homologue russe confie à Floyd que ses compatriotes sont déjà prêts à se rendre là-bas. Le seul obstacle reste leur ignorance des informations détenues par les Américains. Les Russes proposent donc au gouvernement des Etats-Unis d'emmener Floyd dans leur vaisseau...

Depuis l'an 2001, le vaisseau américain Discovery tourne autour d'un satellite de Jupiter. L'ordinateur de bord CARL 9000 s'est déréglé et refuse d'obéir au commandant Bowman. Qu'est-il devenu ? Le docteur Floyd veut absolument en savoir plus. Depuis neuf ans, il n'a qu'une idée en tête : partir à sa recherche. Un vaisseau spatial est d'ailleurs en cours de construction dans le plus grand secret. Mais un homologue russe confie à Floyd que ses compatriotes sont déjà prêts à se rendre là-bas. Le seul obstacle reste leur ignorance des informations détenues par les Américains. Les Russes proposent donc au gouvernement des Etats-Unis d'emmener Floyd dans leur vaisseau...

Autour du film

2010 est le pestiféré de l’histoire du cinéma de science-fiction ! L’horrible vilain petit canard qui a fait tache par rapport au chef-d’oeuvre de Kubrick. 2010 reste pourtant l’un des meilleurs films de SF des années 80. Hyams son réalisateur, mais aussi chef opérateur, nous offre des images de toute beauté qui nous font ressentir l’immensité de l’espace et ses dangers. Hyams a privilégié dans ce film une approche réaliste,  utilisant une seule source lumineuse dans ses scènes spatiales pour éclairer ses vaisseaux comme le soleil le ferait dans la réalité. Effets spéciaux révolutionnaires, belle histoire, le film n'est pas une fable métaphysique comme 2001, mais il fonctionne très bien à l’écran. Un long-métrage fidèle aux textes de Arthur C. Clarke  qui reste une excellente pelloche de science-fiction à redécouvrir.

Réalisateur
Distribution
Nationalité

Casting

Photo de Roy Scheider
Photo de John Lithgow
Photo de Helen Mirren
Photo de Keir Dullea
Photo de Douglas Rain
Photo de Madolyn Smith
Photo de Savely Kramarov
Photo de Taliesin Jaffe
Photo de James McEachin
Photo de Mary Jo Deschanel
Photo de Elya Baskin
Photo de Dana Elcar
Photo de Oleg Rudnik

Générique

Réalisateurs

Scénaristes

Techniciens

Images

Photos

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter