Affiche du film JSA : Joint Security Area
Affiche du film JSA : Joint Security Area

JSA : Joint Security Area

2000 110 minutes Couleur 27 juin 2018
Tous publics

Un film de Park Chan-wook

INÉDIT EN SALLES EN FRANCE - SORTIE EN VERSION RESTAURÉE 4K. Panumujeon est un lieu symbolique de la division des deux Corées. C'est là qu'une nuit, deux soldats nord-coréens sont retrouvés morts et qu'un soldat sud-coréen gît, prostré en plein milieu de la ligne frontalière. Cet étrange événement fait monter la tension entre les deux pays. Afin que la situation ne dégénère pas, l'ONU dépêche sur place une commission d'enquêteurs suisses. Commencent alors les auditions des soldats en poste le long de la frontière. A force de questionner et de comparer les versions, les enquêteurs se rendent compte que la reconstitution exacte des événements va leur demander énormément d'efforts et de perspicacité...

INÉDIT EN SALLES EN FRANCE - SORTIE EN VERSION RESTAURÉE 4K. Panumujeon est un lieu symbolique de la division des deux Corées. C'est là qu'une nuit, deux soldats nord-coréens sont retrouvés morts et qu'un soldat sud-coréen gît, prostré en plein milieu de la ligne frontalière. Cet étrange événement fait monter la tension entre les deux pays. Afin que la situation ne dégénère pas, l'ONU dépêche sur place une commission d'enquêteurs suisses. Commencent alors les auditions des soldats en poste le long de la frontière. A force de questionner et de comparer les versions, les enquêteurs se rendent compte que la reconstitution exacte des événements va leur demander énormément d'efforts et de perspicacité...

Autour du film

Une fusillade, deux morts, deux témoins et deux versions des faits. A coups d’interrogatoires et de confrontations, la jeune suisse-coréenne aguerrie major Sophie Jean remonte le fil tissé de ce drame en symétrie. Que s’est-il passé cette nuit là, dans la Zone Commune de Sécurité qui sépare la Corée du Nord de sa rivale du Sud ?

C’est autour du tristement nommé “Pont de non-retour” (comprendre qu’une fois le pont franchi entre les deux états en guerre, il est impossible de revenir) que deux baraquements se font face. Dans ce modeste habitat les soldats de chaque camp se relaient pour les surveillances de nuit. Un soir le pont est franchi par un soldat qui parvient à en revenir, vivant et joyeux. Alors la situation dégénère. Les “coupables” sont des jeunes gens, qui ressemblent plus à des ados qu’à des militaires, perdus dans l’absurdité du conflit qui les régit. Dans une atmosphère alourdie par l’imminente violence et la menace permanente, Park Chan Wook dédramatise par des dialogues frivoles, et des scènes presque apaisées, où les soldats se promènent de nuit dans le silence des herbes hautes qui, l’espace d’un instant, balayent les frontières meurtrières.

Le film s’apparente plus à un thriller politique qu’à une enquête policière, celle-ci servant plutôt à faire le lien entre l’incident passé et l’embarras du présent. Les recherches du major Sophie Jean sont presque secondaires pour le spectateur, qui trouve ses réponses dans les flash-backs sur lesquels le film est construit.

Bien qu’il vise ouvertement l’état du Nord, Joint Security Area n’a rien d’un film de propagande, tant il s’étend sur les qualités humaines des soldats des deux camps plus que sur leurs idéaux politiques. Ainsi on découvre quatre hommes avec les mêmes rêves pacifiques. Mais si les hiérarchies s’en mêlent, c’est le aussi le même reflexe qu’ils adoptent : tirer le premier pour avoir la vie sauve.

Magnifique histoire d’amitié impossible au milieu d’un interminable conflit : Joint Security Area est un film humaniste, dont la ressortie aujourd’hui sur nos écrans français résonne toujours tristement avec l’actualité de son sujet.  

S.D.

Réalisateur
Genre
Distribution
Nationalité

Casting

Photo de Lee Yeong-ae
Photo de Lee Byung-hun
Photo de Song Kang-ho
Photo de Kim Tae-woo
Photo de Shin Ha-Kyun
Photo de Herbert Ulrich
Photo de Kim Myoeng-su
Photo de Kim Tae-hyeon
Photo de Lee Byeong-Heon
Photo de Lee Young-Ae
Photo de Sin Ha-Gyun

Générique

Photos

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter