Affiche du film Retour à Forbach
Affiche du film Retour à Forbach

Retour à Forbach

2017 78 minutes Couleur 19 avril 2017
Tous publics

Un film de Régis Sauder

Trente ans après l'avoir quittée, le réalisateur revient dans sa ville natale, Forbach. Petit-fils de mineur âgé de 46 ans, Régis Sauder cherche à dresser le portrait de ceux qui sont restés dans cette ville Lorraine. Ayant subi la crise et la désindustrialisation de plein fouet, la commune connaît un fort taux de chômage, ainsi qu'une importante montée du Front National, puisque Florian philippot est arrivé en tête du premier tour des élections municipales de 2014. Il filme les lieux de son enfance et interroge les habitants qui lui confient leurs craintes, leurs espoirs et partagent leur sentiment d'abandon.

Trente ans après l'avoir quittée, le réalisateur revient dans sa ville natale, Forbach. Petit-fils de mineur âgé de 46 ans, Régis Sauder cherche à dresser le portrait de ceux qui sont restés dans cette ville Lorraine. Ayant subi la crise et la désindustrialisation de plein fouet, la commune connaît un fort taux de chômage, ainsi qu'une importante montée du Front National, puisque Florian philippot est arrivé en tête du premier tour des élections municipales de 2014. Il filme les lieux de son enfance et interroge les habitants qui lui confient leurs craintes, leurs espoirs et partagent leur sentiment d'abandon.

Autour du film

Régis a grandi à Forbach, petite ville de Moselle historiquement marquée par son annexion à l’Allemagne entre les deux guerres mondiales, où le souvenir de l’occupation nazie a longtemps détourné les habitants du choix de l’extrême droite mais où l’on note pourtant depuis quelques années une recrudescence du vote nationaliste. Prospère au temps des houillères, la ville périclite depuis avec un taux de chômage extrêmement élevé. Les habitants y vivent donc pour la plupart sans revenus et se replient chez eux pour sauver ce qu’ils peuvent sauver. Comme nombre des enfants ayant grandi à Forbach, Régis a fui dès qu’il l’a pu pour se construire ailleurs. Gardant tout de même un pied dans la ville où habitent toujours ses parents, il observe son évolution. Armé de sa curiosité, il interroge alors ceux qui sont restés sur la mémoire du passé germanique de la ville, sur les transformations qu’ils constatent, sur leur vie citoyenne…

En racontant ses souvenirs et en s’interrogeant en voix off, Régis Sauder nous invite à réfléchir de l’autre côté de l’écran à ce que nous avons laissé derrière nous, ce qui nous fait honte, ce que l’on regrette, aussi. En essayant de comprendre grâce au témoignage des habitants comment peut se développer la peur de l’autre et le repli nationaliste, le documentariste prolonge le cheminement réflexif tracé avant lui par le chercheur Didier Éribon dans son esquisse de socio-analyse Retour à Reims, ouvrage dont l’esprit plane sur Retour à Forbach bien au-delà du titre.

F.L.

L'interview de Régis Sauder par Florine Le Bris : http://chacuncherchesonfilm.fr/actualites/82-retour-a-forbach-interview-audio-avec-regis-sauder

Réalisateur
Distribution
Nationalité

Générique

Réalisateurs

Photos

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter