Pour cet été, plutôt que de vous donner à lire de longues critiques, je v...