le deuxième long métrage du réalisateur belge Laurent Micheli, Lola vers la mer, est un film sensible et touchant qui expose les relations conflictuelles entre un père et son "fils" après la mort de celle qui fut la femme du plus âgé et la mère du plus jeune. C’est en route vers la mer où ils doivent disperser les cendres de la défunte afin de répondre à ses deniers vœux que Philippe, le père (Benoit Magimel), et Lola, la fille (Mya Bollaers), devront de gré ou de force, réapprendre à se côtoyer après deux années de séparation.