À l'occasion du 8 mars, journée internationale de la femme, nous souhaitons mettre en valeur toute cette semaine des films réalisés par des femmes et/ou dont le sujet principal sera celui de la condition féminine.

Pour notre documentaire du lundi nous avons choisi Objector , un film de Molly Stuart retraçant le parcours d'Atalya Ben-Abba, une jeune israélienne refusant d'effectuer son service militaire dans une armée d'occupation.

Ce film est actuellement disponible sur E-cinema.com à l'adresse : https://www.e-cinema.com/film/objector

La critique :

Objector de Molly Stuart raconte le parcours d’Atalya Ben-Abba, une jeune israélienne de 19 ans qui refuse de faire son service militaire, considérant que Tsahal est avant tout une armée d’occupation. Alors que rien ne la prédisposait à souhaiter ainsi être objectrice de conscience, car issue d’une famille de militaires de droite, c’est par un séjour en Cisjordanie qu’elle s’est rendu compte de la réalité de la vie dans les territoires occupés et du rôle de l’armée, plus rapide à « défendre » les colons qu’à faire respecter la loi. Ce qui lui fera dire que si ses compatriotes visitaient ces territoires ils auraient sûrement un autre point de vue sur leur armée et le rôle qu’on lui fait jouer.

La réalisatrice américaine Molly Stuart a choisi de suivre Atalya sur une année, six mois avant la date prévue de son incorporation, pendant la durée de sa détention, soit près de quatre mois, et au-delà quand Atalya devient  une référence pour toutes celles et ceux qui, en Israël, souhaitent suivre son exemple. Ce qu’il faut souligner dans sa démarche de documentariste, c’est le soin qu’elle prend à présenter les arguments variés de toutes les parties et d’éviter l’hagiographie. En effet Atalya va devoir affronter de très nombreux contradicteurs.

« Il y a toutes sortes de gens dans le monde qui souhaitent nous faire du mal, non ? et contre qui nous devons nous protéger » dit à sa petite-fille le grand-père d’Atalya qui ne comprend pas sa démarche. C’est oublier que  cette phrase, propre à toutes les parties, est souvent à l’origine des guerres. Pour casser cette spirale infernale, Atalya, en tant que personne « ordinaire » ne peut faire qu’une chose : refuser de s’engager dans cette armée dont elle réprouve les actions et les méthodes.

À un juge d’un tribunal militaire qui doit décider de son sort et qui lui demande comment elle réagirait si elle voyait une vieille femme se faire agresser dans la rue, (donc lui porter secours) elle répond simplement : « l’armée ne défend pas les vielles femmes, elle occupe des territoires. »

Molly Stuart nous retrace par le biais de ce portrait d’Atalya le parcours d’une femme engagée, prête à subir la prison pour défendre ses convictions, celles de la nécessité d’une paix durable entre Palestiniens et Israéliens. Quelles que soient nos opinions sur ce sujet, et mis face à nos propres responsabilités morales, nous ne pouvons que respecter celles de cette femme déterminée à œuvrer pour la justice et pour la paix.

Laurent Schérer

Ce film est actuellement disponible sur E-cinema.com à l'adresse : https://www.e-cinema.com/film/objector

La bande-annonce :